Motivations

Le Musée du souvenir 40-45 est avant tout l'histoire d'une passion. Dès l'enfance, Benjamin Heylen s'intéresse à la Seconde Guerre mondiale. À douze ans, ses parents l'emmènent visiter les plages du débarquement en Normandie. Il va y acheter un casque allemand. Depuis ce voyage, il parcourt les brocantes à la recherche de pièces authentiques. Au cours des années, ce passionné a rassemblé tant d'articles qu'il a décidé d'en faire un musée. L'étable de son grand-père, dépourvue d'utilité a donc été aménagée pour y accueillir sa collection. Toute sa famille s'est dévouée à ce projet, si bien que la passion s'est propagée à celle-ci.

 

La Musée du Souvenir 40-45 a pour thème la libération de la Belgique, du Brabant Wallon ainsi que l’occupation allemande. Celui-ci est situé à Malèves dans la commune de Perwez. Il tend à s’insérer dans la démarche de préservation du devoir de mémoire pour que tout ce que le peuple belge a enduré durant cette période ne soit pas oublié.

1army                                   xix corps ssi

 Musée 14

Le Musée du souvenir 40-45 est un musée à caractère pédagogique. Celui-ci permet aux personnes de la région de découvrir, grâce à des visites guidées, l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale et plus particulièrement les périodes de l'invasion de 1940, de l'occupation allemande et de la libération du Brabant Wallon et de la Belgique par les armées alliées durant la fin de l’année 1944.

 

Il faut en effet savoir que Perwez ainsi que les villes et villages environnants ont été libérés le 6 septembre 1944 par la deuxième division blindée américaine (2nd Armored Division « Hell on Wheels »). La division était appuyée par le 113th escadron de cavalerie du 113th groupe de cavalerie de la 1ère armée US. Le passage de ces unités dans notre région fut très rapide et les combats se limitèrent à quelques escarmouches, ce qui fut une chance pour la commune puisque les dégâts furent minimes face à ceux de Mai 1940.

 

Le musée tient également à s'ouvrir aux écoles des environs. En effet, les élèves peuvent découvrir l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale par un autre biais que les manuels scolaires. 

 

Le musée rend hommage aux anciens combattants qui ont donné leur vie pour que nous vivions libres. En effet, en complément à l’élaboration du musée, les membres ont également parrainé plusieurs tombes de soldats américains enterrés aux cimetières de Neuville-en-Condroz et de Henri-Chapelle. Certains de ces soldats faisaient partie des troupes qui sont passées dans les environs de Perwez en septembre 1944.

 Musée 11

 

 

   2ad                                   113cavregtdui